Actualités » Actualité » Le Moyen Age s'expose tout l'été !

Le Moyen Age s'expose tout l'été !
Publié le 7 Juillet 2012
Petit tour d'horizon de diverses expositions qui mettent à l'honneur la période médiévale un peu partout en France mais également hors de nos frontières.
 
 
Bibliothèque municipale Toussaint d'Angers (49)
"Dicomania, un millénaire de dictionnaires" jusqu'au 13 juillet 2012.
 Progression des langues vernaculaires face au latin, avènement des dictionnaires monolingues, découvertes des dialectes régionaux, plus de mille ans de dictionnaires multiformes sont ainsi parcourus.
 On pourra admirer tout particulièrement, les deux impressionnants manuscrits du milieu du xve siècle qui comptent parmi les tout premiers dictionnaires à accorder la primauté au français.
 
Musée Historique Saint-Remi de Reims (51)
"Reims, capitale mérovingienne" jusqu'au 29 juillet 2012.
A l'occasion du 1500e anniversaire de la naissance du royaume franc de Reims 512 - 2012.
Evocation de la vie quotidienne dans la région Champagne-Ardenne, cette exposition s'articule autour de trois tombes et de leurs trésors, découverts en 2002 à Saint-Dizier.
Le 27 novembre 511, Clovis, roi des Francs baptisé à Reims, décède. Son fils aîné, Thierry (Théodoric) hérite de la plus grande partie de son royaume. Aux prémices de 512, il choisit Reims pour capitale.
La Ville de Reims a choisi cette date anniversaire pour mettre en avant la riche collection mérovingienne du Musée Saint Remi : plus de 400 bijoux et objets de la vie quotidienne de nos ancêtres, que ces derniers emportaient dans leur tombe.
 
 
J. Paul Getty Museum, Getty Center - Los Angeles (California, USA)
"Le Ciel, l'Enfer et l'Art de bien mourir : images de la Mort au Moyen Age" ("Heaven, Hell, and Dying Well: Images of Death in the Middle Ages") jusqu'au 12 août 2012.

 
Vincennes (94)
"Les Voyages au Moyen Age" jusqu'au 25 août 2012.
 Comment se figurait-on le monde au Moyen Âge ? Comment s’y repérait-on ? De quoi est constitué l’équipement du voyageur ? Où dort-il ? Quelles sont les impressions des voyageurs arrivant à l’étranger ? Quelles formes prennent les échanges avec les pays lointains ? Autant de questions traitées dans cette exposition, réalisée par "Les amis de la Tour Jean sans Peur".
 Six thèmes rythment cette exposition qui s’appuie sur une iconographie étonnante et inédite :
- l’état du monde,
- la préparation du voyage,
- les transports et leurs dangers,
- les lieux d’étape,
- les contacts et les échanges,
- le retour
 
 
 
 
Tisserie à Brandérion (56)
"Costumes et coutumes du Moyen Age" jusqu'au vendredi 31 août 2012.
 Au Moyen Age, les matières et vêtements ont une importance particulière, dans la mesure où ils déterminent la place de chacun dans la société. S'appuyant sur les costumes et les coutumes de l'époque, l'exposition retrace une scène médiévale importante : le repas. Autour d'une tablée, vous trouvez réunis un seigneur, sa gente dame, un moine soldat, un riche commerçant, un chevalier et quelques nobles visiteurs, alors que les serviteurs s'affairent...
 
 
Musée du Petit Palais d'Avignon (84)
"Peindre en Toscane entre Gothique et Renaissance. La redécouverte d’un retable oublié de Battista di Gerio" jusqu'au 2 septembre 2012.
 Cette exposition, conçue par le musée du Petit Palais en collaboration avec le Centre Interrégional de Conservation et Restauration du Patrimoine de Marseille et le Museo Nazionale di Villa Guinigi à Lucques, permettra de reconstituer et de dévoiler une oeuvre importante de Battista di Gerio, peintre ayant travaillé à Lucques au début du XVe siècle : le triptyque de l’église San Quirico all’Olivo.
 
Galerie du Vitrail à Chartres (28)
"Fragments d’Histoire - 120 fragments de vitraux du 13e au 19e siècle" extraits de la collection de Micheline Loire, jusqu'au 16 septembre 2012.
 
 
Château de Bienassis à Erquy (22)
"L’Animal et le Moyen Age" jusqu'au dimanche 16 septembre 2012.
De 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30.
L’animal est un motif fréquent et apprécié dans la société médiévale... Mais qu’en est-il réellement dans la vie quotidienne ? Cette exposition propose d’aborder le sujet de manière concrète sans pour autant oublier la symbolique qui se rattache au règne animal.
 
 
La Grange aux Dîmes de Thiron-Gardais (28)
"Une histoire d'écritures à l'abbaye de Thiron-Gardais" jusqu'au 16 septembre 2012.
Sachant que le scriptorium de l'abbaye de Thiron fut un centre de production qui a, entre autre, développé une graphie particulière et unique avec la production de fausses chartes. Eric Montigny, calligraphe, chrysographe et enlumineur professionnel, a conçu une exposition qui présente des calligraphies et enluminures originales. Elle donne simplement des repères et les bases de ce que fut notre symbolique iconographique de l'enluminure et un aperçu de l'importance de notre héritage culturel du monde de l'écrit dans sa forme artistique.
 
 
Musée des Beaux-arts et d’Histoire naturelle de Châteaudun (28)
"Mérovingiens, leur vie dans le Dunois" jusqu'au 17 septembre 2012.
 
 
Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Belgique)
"Mapping Cyprus: Crusaders, Traders and Explorers" jusqu'au 23 septembre 2012.
 Organisée dans le cadre de la première présidence chypriote du Conseil de l'Union européenne, cette exposition retrace la riche histoire de l'île en commençant par la domination franque, inaugurée par Richard Coeur de Lion en 1191. L’île lui fut rachetée par Guy de Lusignan, qui fonda un royaume indépendant durant près de trois siècles (1192- 1489). Venise en prit ensuite possession avant de perdre sa souveraineté, ravie en 1571 par les Ottomans. Ils la céderont en 1878 aux Britanniques qui, en 1960, reconnurent son indépendance. L’exposition reflète cette confluence culturelle exceptionnelle qui rayonna dans toute l’Europe, fondée sur l’interpénétration des arts byzantin, franc et vénitien. Elle présente une cinquantaine d’icônes, des cartes géographiques, des tableaux de la dernière reine de Chypre, Caterina Cornaro, et de la période vénitienne mais propose également deux salles thématiques consacrées au célèbre Othello de Shakespeare et à la musique de la cour des Lusignan à travers des extraits du Codex franco-chypriote - composé au XVe siècle pour le roi Janus -, interprétés par Paul Van Nevel et l’ensemble Huelgas.
 
 
Musée Fabre et au site archéologique Lattara-musée Henri Prades de Montpellier (34)
"Montpellier, terre de faïences. Potiers et faïenciers entre Moyen Age et XVIIIe siècle" jusqu'au 23 septembre 2012.
 
 
British Library - Londres
"Writing Britain : Wastelands to Wonderlands" jusqu’au 25 septembre 2012.
A l’occasion des Jeux Olympiques qui débuteront fin juillet à Londres, la British Library propose jusqu'au 25 septembre une magnifique exposition qui consacre mille ans de lettres anglaises : Writing Britain : Wastelands to Wonderlands (Ecrire la Grande-Bretagne, de la terre vaine au pays des merveilles). Un portrait de l’Angleterre vue par ses poètes et romanciers.
 
 
Prieuré de Sainte-Gemme (17)
"Paroles de sculpteurs : Au fil des découvertes" jusqu'au 30 septembre 2012, le dimanche de 14h30 à 18h30 (entrée libre).
Exposition articulée autour des sculptures médiévales recueillies sur le site de l'ancien monastère.
 
Kutná Hora - République Tchèque
"Europa Jagellonica – arts et culture en Europe centrale sous le règne des rois Jagellons (1386-1572)" jusqu'au 30 septembre 2012, à Kutná Hora, dans les locaux du collège jésuite où siège la deuxième plus importante galerie tchèque, GASK.
C'est la première ville qui l’accueille, avant Varsovie et Potsdam.
Il s'agit d'une exposition internationale conçue par trois parties : tchèque, polonaise et allemande. Plus de 300 objets artistiques et historiques précieux ont été empruntés dans 120 institutions d’Europe, dont la Bibliothèque nationale de France. Pour la toute première fois, l’exposition présente les Jagellons en tant que dynastie européenne devenue l’une des plus puissantes aux temps où d’autres grandes dynasties comme celles d’Anjou ou de Luxembourg disparaissaient. Le pouvoir des Jagellons, exercé sur un espace borné par trois mers, la Baltique, l’Adriatique et la Mer Noire, a duré près de deux siècles.
 
 
Musée du cloître de Tulle (19)
"Une sculpture à la loupe : la Vierge aux Moinillons de Tulle" jusqu'au 1er octobre 2012.
Cette exposition met en lumière une œuvre majeure du musée : une sculpture représentant une Vierge à l'enfant, datée du XIVe siècle et appelée par la tradition historique locale Vierge aux moinillons. Cette sculpture en grès polychrome, c'est à dire peinte de plusieurs couleurs, constitue un des rares témoignages artistiques en lien avec l'abbaye Saint-Martin de Tulle, en dehors du cloître. Entrée au musée en 1926, elle fît l'objet d'un classement au titre des Monuments Historiques en 1965. L'aboutissement des démarches de régularisation de sa propriété, par une donation du Centre Hospitalier de Tulle en 2011, a permis d'engager une première étape de restauration financée par la Ville de Tulle et la Conservation Régionale des Monuments Historiques du Limousin. Cette première étape de restauration a livré des informations importantes sur la polychromie d'origine et nous invite à aller au plus près du détail de la sculpture pour la redécouvrir...
 
 
Musée imaginaire du Moyen Age - Château de Tarascon (13)
"Bêtes, Monstres et Bestioles - Dialogues autour du Moyen Age et de la création contemporaine" jusqu'au 15 octobre 2012.
 
Centre d’art roman Georges-Duby d'issoire (63)
"La santé au Moyen Âge" jusqu'au 28 octobre 2012.
A travers son thème consacré à la santé et aux plantes à l’époque romane, la Saison Romane 2012 s’attachera à vous faire découvrir comment les hommes de l’époque concevaient le corps et sur quelles théories reposaient les pratiques médicales.
Comment et avec quoi fabrique-t-on les médicaments ? Comment se déroule un rendez-vous chez le médecin? Comment pratique-t-on l’anesthésie ?
À travers six thèmes, l’exposition « La santé au Moyen Âge » invite le visiteur à s’identifier de façon concrète et didactique au médecin ou au patient à la fin du Moyen Âge en Occident.
Un espace vidéographique diffuse le film « Voyage dans la symbolique romane », réalisé par Jean-Michel Le Saux et coproduit par Hibou Production et l’association Terres Romanes d’Auvergne.
Une zone ludique est mise à disposition de plus jeunes et propose divers jeux en lien avec les expositions.
 
Château de la Hunaudaye de Plédéliac (22)
"La Mode à la fin du Moyen Age, une exposition à toucher" jusqu'au 4 novembre 2012.
La mode naît à la fin du Moyen Age au sein de la haute noblesse, au moment où le vêtement perd son caractère uniquement fonctionnel et devient le domaine d'expression des envies et penchants du moment. La mode de cour s'affirme et se diffuse de gré des changements du goût des monarques, de leurs proches et des grands seigneurs.
Tour Jean sans Peur (Paris 2e)
"Le vin au Moyen Age" jusqu'au 11 novembre 2012.
Le rôle majeur du vin dans la société médiévale. Le Moyen Âge est la période de la plus grande extension jamais atteinte par la vigne. Après l’évocation du rôle du vin dans la religion chrétienne, sont décrits les travaux viticoles et l’emploi du vin en tant que boisson, ingrédient de cuisine et même médicament.
 
L’exposition présente également les manières de boire au Moyen Âge. Mais attention : comme de nos jours, si "l’eau fait pleurer et le vin chanter", "fort vin esmoeult grande tempeste" !
Suite
 
Abegg-Stiftung (Riggisberg en Suisse)
"Ornamenta - Textile Images of the Middle Ages" jusqu'au 11 novembre 2012.
Cette exposition présente la variété des Ornamenta, éléments de décoration textile des églises médiévales, et décrit leurs images et leurs fonctions.
De splendides tapisseries, des bannières finement peintes et des nappes d'autel brodées composent, auprès des habits ecclésiastiques, la décoration intérieure des églises médiévales. Mobiles, les textiles décoratifs pouvaient facilement être changés. Il y avait ainsi des décorations appropriées pour chaque jour de fête, tout au long du calendrier liturgique.
Tous les jours 14h00 à 17h30.
 
 
Musée du château de Mayenne (53)
"Echecs et trictrac ! - Fabrication et usages des jeux de table au Moyen Age" jusqu'au 18 novembre 2012.
Rois et cavaliers en bois de cerf, reines en ivoire de morse, fous et tours en ivoire d’éléphant... À travers un double propos, cette exposition, reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France, permettra de révéler les techniques et les savoir-faire des artisans du Moyen Age, leurs sources d’inspirations artistiques, témoignant de l’évolution des décors de jetons et figures de pions.
 
 
Musée archéologique du Lac de Paladru (38)
"Imageries musicales - Archéologie et reconstitution instrumentale" jusqu'au 31 décembre 2012.
Exposition réalisée à l’initiative de l’association APEMUTAM.
L’exposition est centrée sur l’archéologie musicale et la reconstitution, avec l’idée de laboratoire permanent, d’où le titre "imagerie musicale", en lien avec l’imagerie médicale.
Une première partie est consacrée à la découverte de l’archéomusicologie au travers d’une présentation de Tinaig Clodoré-Tissot, docteur en préhistoire et spécialiste en archéologie musicale.
La seconde partie présente des instruments restitués d’après l’archéologie musicale, et plus particulièrement d’après les vestiges retrouvés sur le site de Charavines : vièle à archet en chêne, flûtes en os, frestels... L’occasion de retrouver une partie de l’exposition "Des muses aux cornemuses médiévales" déjà présentée par APEMUTAM, mais également bien d'autres...
 
 
Château de Foix (09)
"Gaston Fébus, prince éclairé des Pyrénées" jusqu'en juin 2013.
Après le Musée de Cluny à Paris, puis le Musée du château de Pau, Gaston Fébus revient chez lui !
 

Aucun commentaire


Poster un commentaire

Nom ou pseudo (obligatoire)
URL de votre site
Texte
Cryptogramme
(saisissez les lettres/chiffres ci-dessus)
  • Les commentaires sont modérés et peuvent faire l'objet de suppressions.
  • Tous propos diffamatoires ou hors sujets seront supprimés.