Actualités » Actualité » Le retour d'Ivanhoé en Petit Format

Le retour d'Ivanhoé en Petit Format
Publié le 7 Novembre 2013

Le Moyen Age à travers les Petits Formats
Résumé

 

Alors que l'on n'espérait plus son retour, voilà que l'on peut (re)trouver en kiosque "Ivanhoé" en Petit Format. En quatrième de couverture, un nouveau premier numéro (inédit ?) de "Marco Polo" est annoncé le 05 décembre 2013. Est-ce à dire que le Moyen Age en Petit Format va à nouveau connaître ses heures de gloire ? Retour sur cette folle aventure... qui a débuté à la fin des années 40 !

Jusqu'au 06 novembre 2013, le n°235 de "Cap'tain Swing!", que l'on peut trouver en kiosque, figurait comme le dernier vestige d'une époque où les petits formats (13 sur 18 cm env.) connaissaient leur heure de gloire avec une diffusion particulièrement étendue. Mais c'était sans compter le retour inattendu de deux titres emblématiques : "Ivanhoé" ( n°1 du 06 novembre 2013) et "Marco Polo" (n°1 prévu le 05 décembre 2013).



© Éditions Mon Journal - 06 novembre 2013

Car dans ce domaine si particulier, nombreux sont ceux qui se souviendront des Editions Mon Journal (site incontournable de Dominik Vallet) ou Editions Aventures et Voyages, devenues de nos jours Mon Journal Multimédias :

"Pendant une vingtaine d'années les éditions "Aventures et Voyages" sont prospères à tel point qu'à la fin des années soixante-dix les ventes dépassent les deux millions d'exemplaires
chaque mois tous titres confondus
(Une trentaine environ à cette époque) ce qui place la maison d'édition devant Arédit, Vaillant, Lug, Impéria et Sagédition."
(Dominik Vallet)


© Editions Vaillant - avril 1949

Dès 1949, ce sont les Editions Vaillant qui proposent un fascicule de 34 pages, d'où son nom 34 qui deviendra rapidement Camera 34 (de 1949 à 1954-55). Le premier numéro présente "Le Krak des chevaliers" une aventure d'Yves-le-Loup. Il faudra patienter jusqu'au numéro 9 pour se laisser captiver par de "nouvelles aventures au Moyen Age" de "Tristan et Isaure" (15 août 1949).

 

Voyons à travers divers titres, la place qu'occupaient les aventures médiévales.

 
© Éditions des Remparts           © Éditions Mon Journal           © Éditions Mon Journal

  • Emeric, Aredit (1963-1965). C'est dans ce magazine que Roger Melliès proposa les aventures d'un valeureux chevalier nommé Emeric. Présentes tout d'abord dans le pocket Flash des Editions Artima en 1962, ces aventures se développèrent l'année suivante dans le petit format qui porta le nom du héros.
  • Erik le Viking, SFPI (1963-1967). Ce mensuel relate les aventures d'Erik le Viking en Irlande, au temps du roi Olaf. A l'origine, il s'agit d'une BD anglaise, dessinée par Don Lawrence, qui a vu le jour en 1960 et traduite en français trois ans après et conduite par Pierre Dupuis par la suite dans ce pocket puis dans "Olac le Gladiateur".
  • Erik, MCL (1980). Ce mensuel propose des aventures à suivre puisqu'elles se poursuivent de numéros en numéros.
  • Guillaume Tell, Aredit (1965-1970)
  • Ivanhoé, Aventures et Voyages (1960-1988). Il s'agit des aventures, comme son nom l'indique, du héros médiéval Ivanhoé imaginé par le père du roman historique Walter Scott.
  • King 2è série, Aredit (1983)
  • Lancelot, Aventures et Voyages (1960-1988)
  • Les Aventures du Chevalier Bayard, Aventures et Voyages (1967)
  • Marco Polo (anciennement Dorian), Aventures et Voyages (1960-1987)
  • Messire, Aventures et Voyages (1962-1968)
  • Olifant, Editions Remparts (1961-1963)
  • Oliver, Impéria (1958-1986)
  • Panache Ivanhoé, Impéria
  • Perceval, Aventures et Voyages (1959-1960) 7 numéros au total !
  • Prince Valiant, Editions Remparts (1965). Ce n'est certes pas à proprement parler un petit format, il est largement plus grand, mais cette bande dessinée mérite d'être citée car c'est peut-être la plus ancienne évocation médiévale en dessin et surtout la plus appréciée. Imaginée en 1928 par Harold R. Foster (1892-1982), "Prince Valiant, in the Days of King Arthur" deviendra une série régulière de 1937 à 1970, comme cette autre intitulée "The Medieval Castle".
  • Robin des bois, Editions Jeunesse et Vacances (1964-1981)
  • Thierry La Fronde, Oz (1964-1968) a présenté chaque mois dans la collection "Télé Série Verte" : "Une aventure jamais vue à la Télévision".

Des titres qui évoquent, au moins dans l'imaginaire collectif, la période médiévale (même si Emeric est à classer dans la partie "aventure de cape et d'épée").



© Éditions SEG

Avec les titres qui suivent, l'accroche venait des couvertures avec souvent comme personnage incontournable et donc récurent, Robin des Bois :

  • Amigo 1ère série, SFPI (1964-1968), aventures d'Amigo dans l'Espagne du XIIè siècle.
  • Creek, Editions Mondiales DEl Duca (1958-1962)
  • En Garde, Aventures et Voyages (), avec le récit Sylver des collines
  • Ogan, Impéria (1963-1972)
  • Sonic, SEG (1961-1972) 


Plus compliqué à retrouver, sont les aventures médiévales dispersées dans d'autres Petits Formats ou quand ni le titre ni la couverture n'évoquent la période médiévale comme :

  • Flash (Editions Aredit, créé en 1958) qui proposa les premières aventures "d'Emeric" de R. Melliès.
  • Zembla (LUG, créé en 1963), quant à lui, présenta souvent d'autres aventures historiques comme celles de Guillaume Tell.
     

Un cas particulier :

  • Les Aventures du Chevalier Bayard ce petit format est sans doute à classer à part puisqu'il évoque un personnage né en 1495, avec néanmoins, de nombreuses réminiscences médiévales. Ainsi, les aventures de notre héros "sans peur et sans reproche" offrent certains aspects de la vie médiévale comme les joutes et les tournois ainsi que l'esprit chevaleresque, pas encore tout à fait éteint.


© Éditions Mon Journal

 

Certains album se révèlent être de très bonne facture, d'autres sont vraiment moins bons mais réservent cependant de très bonnes surprises. Il n'était en effet pas rare de trouver, à côté des bandes dessinées proprement dites, des récits historiques, des "pages magazines", ainsi que des articles traitant de l'actualité littéraire ou plus fréquemment cinématographique (sur des séries, des tournages ou diffusions de films).

Faut-il préciser que le Petit Format explorait de nombreux univers. Mensuels, bimensuels ou trimestriels, il y en avait pour tous les goûts et tous les âges : aventures historiques, espionnage, guerre, western, policier, histoires romantiques, pour la jeunesse ("Rudolph") ou encore exclusivement réservés aux adultes, comique ("Dodu"), d'anticipation, de science-fiction, fantastiques voire effrayants... que l'on peut retrouver dans l'Encyclopédie des bandes dessinées de Gérard Thomassian.

 
© Fantasmak éditions

Témoins d'une époque, certains anciens titres ou planches originales s'arrachent à prix d'or !

 

Elisabeth Féghali

Sources bibliographiques :

Henri Filippini, Dictionnaire encyclopédique des héros et des auteurs de BD, Opera Mundi, Editions Glénat 1998.

Henri Filippini, Dictionnaire d la Bande Dessinée, Bordas Paris 1989


Sites à consulter :

Bdovore

Encyclopédie Thomassian des BD de Petit Format

Planche originale en format de poche réalisée par Roger Mélliès


Aucun commentaire


Poster un commentaire

Nom ou pseudo (obligatoire)
URL de votre site
Texte
Cryptogramme
(saisissez les lettres/chiffres ci-dessus)
  • Les commentaires sont modérés et peuvent faire l'objet de suppressions.
  • Tous propos diffamatoires ou hors sujets seront supprimés.