Actualités » Religion, croyances & superstitions » Liste des dernières actualités

Le 6 janvier, jour de l'Épiphanie ou jour des Rois, on mangeait la galette qui contenait une fève. La représentation iconographique nous renseigne sur une pratique encore admise de nos jours (mais ici sans couronne). Tandis que le père de famille coupe la galette, un enfant se tient assis sous la table : c'est lui qui attribue à chacun sa part. Une tradition qui perdure...

Avec la fête de la Nativité, débute ce que l'on appelle "le cycle des 12 jours". Des festivités qui nous conduisent jusqu'à la fête de la Tiphaine ou nuyct des roys.
Le 28 décembre, les écoliers et les enfants, en particulier, célébraient la fête des Innocents, ces garçons nouveau-nés massacrés en Judée sur ordre du roi Hérode, qui espérait faire périr parmi eux l'Enfant Jésus. C'était donc par excellence la fête des "Enfants" à qui l'on permettait et pardonnait tout. Toute violence était également prohibée, les chevaliers devaient cesser de guerroyer en observant une trêve.

Comme les principales fêtes chrétiennes, Noël coïncide avec une grande date astronomique dont l'incidence agit directement sur la vie paysanne.
Noël, du latin ecclésiastique dies natalis, "jour de naissance", célébrait primitivement le solstice d'hiver. On envisagea dès le IVe siècle le 25 décembre, jour le plus court de l'année, pour célébrer la naissance du Christ. On sacrifiait alors à cette occasion les porcs et l'on finissait de battre le grain rentré en gerbe.
Comme pour Pâques ou la Pentecôte, cette fête impliquait une période de jeûne : l'Avent. Il durait depuis la Saint-Martin (c'est-à-dire le 11 novembre) avant d'être ramené à l'octave (dérivé du latin octavushuitième) c'est-à-dire la période de huit jours qui précède Noël.

Au Moyen Age, les jours de repos représentent près d'un tiers de l'année. Parmi les principales fêtes religieuses, on compte Pâques et Noël. Le mois de décembre est à ce point riche en festivités et amusements de toutes sortes qu'il en devient le plus joyeux des mois de l'année. Centrées autour de Noël, les réjouissances débutent toutefois dès le début du mois de décembre à la saint Nicolas pour s'achever un mois plus tard avec l'Epiphanie (Typhaine ou nuit des rois).