Articles » La Petite Galerie de Citadelle » Le Moyen Age sur les billets de banque - Hongrie

Le Moyen Age sur les billets de banque - Hongrie
Publié le 11 Novembre 2013
Le Moyen Age sur les billets de banque
Hongrie
 
 

© Magyar Nemzeti Bank
Billet 200 forints (1998)
Le roi roi Charles Ier Robert d’Anjou ou Károly Róbert (1288-1342)
Le château de Diósgyor (XIIe)
 
Billet 200 forints (du 1er mai 1998 au 15 novembre 2009)
face
Le roi Charles Ier Robert d’Anjou ou Charobert d'Anjou-Sicile (Károly Róbert en hongrois) est né en 1288, mort à Visegrád le 16 juillet 1342, roi de Hongrie de 1308 à 1342, fils de Charles Martel de Hongrie et de Clémence de Habsbourg.
verso
Le château de Diósgyor (XIIe), une résidence favorite du roi Louis Ier (Louis le Grand), près de la ville de Miskolc (au nord-est de la Hongrie).

 

© Magyar Nemzeti Bank
Billet de 1000 forints (1er février 1998).
Le roi Mathias Corvinus (1443 – 1490)
et la fontaine d'Hercule de son château à Visegràd

 
Billet de 1000 forints (1er février 1998).
face
Le roi Mathias Corvinus (1443 – 1490) est probablement le roi le plus populaire en Hongrie avec saint Istvàn. Il a régné dans le seconde moitié du XVe siècle et sous son règne la Hongrie était un grand et riche pays. Il a introduit la Renaissance italienne, a sécurisé l'autorité royale grâce à sa terrible Garde Noire. Il est encore connu aujourd'hui pour son sens de la justice grâce à de nombreux contes populaires. Il existe même une expression qui illustre parfaitement sa réputation : "meghalt Màtyàs, oda az igazsàg", ce qui veut dire "Mathias est mort, c'en est fait de la justice" !
verso
La fontaine d'Hercule du château royal de Visegràd.
 
 

© Magyar Nemzeti Bank
Billet de 10 000 forints (1997).

(Saint) Istvàn, Etienne Ier, premier roi de Hongrie,
Esztergom, capitale du royaume du Xe au XIIIe siècle
 
Billet de 10 000 forints (1997).
face
Saint Istvàn, Etienne Ier, premier roi de Hongrie.
Il se convertit au christianisme en en 985 à l'âge de 10 ans et mena une guerre civile contre l'aristocratie païenne dirigée par Koppany (998). il sera couronné roi apostolique (d'où la croix apostilique dite de Lorraine en France) le jour de Noël 1000, le début de l'Etat hongrois selon l'historiographie officielle. (cf. le roman de Fabien Clavel "Le châtiment des flèches").
verso
Esztergom, ville natale du roi et capitale du royaume du Xe au XIIIe siècle, se trouve dans la boucle du Danube. Elle est le siège de l'archevèque de Hongrie et la capitale ecclésiastique du pays.

 
 

© Magyar Nemzeti Bank
Billet de 2000 forints (2000).
La Couronne de saint Étienne (Szent István Korona)

 
Billet de 2000 forints (2000).
face
La Couronne de saint Étienne (hongrois : Szent István Korona), symbole de la monarchie hongroise et l'un des attributs de la souveraineté Hongrie. Elle se nomme ainsi en référence à saint Istvàn, Etienne Ier, premier roi de Hongrie.
Elle a subsisté durant toute la période de l'Empire austro-hongrois, l'empereur étant alors à la fois empereur d'Autriche et roi de Hongrie.
Elle apparaît dans les armoiries de la Hongrie et toujours visible sous la coupole du parlement hongrois où elle est protégée par la garde républicaine.
La couronne des rois de Hongrie a été envoyée en 1001 au duc Étienne par le pape Sylvestre II, comme symbole de la constitution du royaume apostolique.
verso
Tableau représentant le baptême du roi.
Elisabeth Féghali
 
Sources :
 
http://www.voyagediscount.fr/guide/monnaie/forint/
http://www.vuesdebudapesthongrie.com/article-les-billets-hongrois-feu-le-billet-de-200-forints-107371768.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Banknotes_of_the_Hungarian_forint
http://en.wikipedia.org/wiki/Paper_money_of_the_Hungarian_korona
http://navonanumis.blogspot.fr/2012/09/collapse-of-austro-hungarian-empire_8.html
http://hu.wikipedia.org/wiki/A_magyar_korona_p%C3%A9nzjegyei
http://www.lesbilletsdumonde.com/billets.php?pays=HONGRIE
 
Share
Aucun commentaire


Poster un commentaire

Nom ou pseudo (obligatoire)
URL de votre site
Texte
Cryptogramme
(saisissez les lettres/chiffres ci-dessus)
  • Les commentaires sont modérés et peuvent faire l'objet de suppressions.
  • Tous propos diffamatoires ou hors sujets seront supprimés.